Produits et Vidéos
Teknomega - MRS5002-MRS5005, barrette de terre
Sylvania - Insaver Slim, downlight UGR
Sauter - NRFC4, thermostats communicants

Phoenix Contact Besancon pt…dans le tunnel de la métropole de Besançon

Thierry Vajsman, Responsable des Infrastructures Urbaines chez Phoenix Contact France a développé le projet de gestion de l’éclairage dans le tunnel de Besançon.

De l’installation à la mise en œuvre, 96 luminaires ont été installés dans le tunnel de 500m. En partenariat avec Schréder, Phoenix Contact gère le pilotage et le raccordement de ces luminaires grâce à un coffret ATS.

« Dès le départ, un travail étroit avec mes collègues de Schréder a permis de construire l’architecture de pilotage pour le tunnel de la citadelle de Besançon. »

Thierry Vajsman explique : « Nous livrons des armoires électriques entièrement développées. L'automate est déjà programmé de telle sorte qu'il suffit de le paramétrer sur place sur l’écran Web de l'armoire. Pour que l'installation sur place soit la plus rapide possible en minimisant les risques d’erreurs lors du montage, nous avons développé une gamme complète de solutions d'armoires de câbles pré confectionnés et de connectique pour les luminaires. Il s'agit notamment de câbles pré-équipés et étiquetés avec des connecteurs. »

Prudence à l'entrée et à la sortie
Le tunnel de Besançon exige une conduite particulièrement concentrée. En effet, les yeux des automobilistes doivent sans cesse s'habituer à la lumière et à l'obscurité dans les tunnels. Luminosité à l'extérieur, plus sombre à l'intérieur. « Lorsque l'on aborde l'éclairage dans un tunnel, il faut d'abord éviter l'effet de trou noir. Cela signifie que nous réduisons l'éclairage en fonction des conditions d'éclairage actuelles, afin que les yeux s'habituent à l'environnement plus sombre du tunnel. Si le contraste était trop important, on ne verrait plus que du noir, et les accidents pourraient alors vite arriver », explique Thierry Vajsman. « Dans le meilleur des cas, les automobilistes ne remarquent même pas consciemment comment nous adaptons la luminosité dans les différentes zones du tunnel. »

L'objectif principal était de pouvoir exploiter efficacement les luminaires à LED du fabricant belge et spécialiste des luminaires à LED Schréder, d'économiser de l'énergie et d'avoir malgré tout une grande disponibilité ainsi qu'une surveillance des différents luminaires à LED. Si l'éclairage doit être fortement atténué – la nuit par exemple – le système de commande éteint certains luminaires et augmente l'intensité des autres en conséquence. Cela permet d'augmenter la durée de vie des luminaires à LED, d'optimiser le facteur de puissance et de réduire la puissance réactive. En outre, des facteurs tels que le nettoyage, les intervalles ou les pertes dues à l'âge sont même pris en compte. Pour ce faire, Schréder a intégré l'électronique de mise en marche Lumgate de Phoenix Contact directement dans les luminaires ou les boîtiers de commande correspondants. Il est ainsi possible de mesurer et de surveiller le courant dans chaque luminaire. La commande des différents luminaires à LED peut être définie individuellement pour chaque point lumineux. 50 scénarios prédéfinis offrent une commande optimale et peuvent même réagir à des événements spontanés grâce à des événements de priorité plus élevée, comme un accident dans un tunnel.

Fiabilité à toute épreuve
Le système est conçu de telle sorte que même sans connexion au système de guidage du tunnel, l'éclairage fonctionne de manière optimum. Même en cas de panne de l'ensemble du réseau, les différents systèmes continuent à fonctionner de manière autonome. « Il ne faut pas oublier que les personnes qui utiliseront les tunnels plus tard feront confiance à notre technologie. Il faut donc qu'elle fonctionne sans la moindre anicroche. »

En savoir plus / Source : www.phoenixcontact.com

Copyright 2013 - Magazine des professionnels de la Filière Électrique - Électro magazine