Produits et Vidéos
Teknomega - Répartiteurs Ω BLOCK
Axelair Ventillation - Tempero, le climatiseur…
HellermannTyton - Twist-In RR, protection pérenne des câbles
Metrix - MX 531, contrôleur de prises électriques

Pendant Rexel Expo, Lébénoïd dévoilera Optimum   Disponible fin 2022, l'hublot communicant Optimum de Lébénoïd, sera présenté en avant-première à Rexel Expo : stand E13

Fabricant de solutions d’éclairage à destination des bâtiments, Lébénoïd lance son nouveau hublot Optimum, un luminaire LED multifonction fabriqué en France. Lébénoïd inclut 2 nouvelles fonctions dans ce hublot. Il intègre la fonction BAEH (bloc autonome d’éclairage d’habitation). Le bloc optique est composé de 2 sources lumineuses : l’une est dédiée à l’éclairage d’ambiance et l’autre à l’éclairage de secours. Avec cette solution, une seule arrivée secteur est nécessaire et un seul appareil est à installer pour assurer les 2 fonctions.

Afin d’alléger les contrôles pour les opérateurs de maintenance, le hublot Optimum pourra disposer du système SATI standard (système automatique de test intégré). Ainsi, les visites ne sont réalisées qu’en cas de maintenance.

Un nouveau produit communicant
La mise en service d’Optimum peut se faire à distance ou localement via une tablette ou un smartphone. Les paramétrages s’adaptent à l’environnement et selon les conforts des utilisateurs, tout en respectant une logique d’économie d’énergie. Après l’installation, l’application permet une surveillance des installations et une gestion du parc afin de suivre la consommation, contrôler le fonctionnement en temps réel et anticiper les besoins de maintenance. La télé-relève des opérations de tests obligatoires participent aux économies en utilisation tout en satisfaisant aux obligations légales de conservation des données.

Une installation simplifiée et sécurisée
Composé d’une embase équipée d’un connecteur sécurisé et d’un bloc optique comprenant l’électronique, l’ensemble favorise la rapidité d’intervention ou d’installation. L’embase peut être raccordée au secteur sans recevoir le bloc optique et inversement, le bloc optique peut être retiré sans couper le secteur. Ainsi, les opérations de second œuvre se programment sans risque de dommages pour la partie noble du luminaire, et autorise une pose en deux temps par du personnel de qualification différente (électricien, tout autre corps de métier pour le bloc optique) Dès sa conception, le produit est étudié pour faciliter son recyclage et tous les composants sont facilement séparables.

En savoir plus :
www.lebenoid.fr
www.rexelexpo.fr

Source : www.infocom-industrie.fr

Copyright 2013 - Magazine des professionnels de la Filière Électrique - Électro magazine