Produits et Vidéos
Teknomega - MRS5002-MRS5005, barrette de terre
Axelair Ventillation - Tempero, le climatiseur…
HellermannTyton - Twist-In RR, protection pérenne des câbles
Metrix - MX 531, contrôleur de prises électriques

Syndicat Eclairage Guide LED pt…pour l’éclairage intérieur

Guide pratique : ne plus faire l'erreur fatale de mal choisir son driver LED

Quel professionnel de l’éclairage ne s’est jamais perdu lors du choix de son driver LED ?
L’importance de cet achat a souvent tendance à être minimisé alors même qu’il permet d’éviter de lourds dysfonctionnements. Sans parler du fait que sa qualité garantit d’excellents résultats en économie d’énergie, pilotage et durabilité.
En résumé : le retour sur investissement est assuré !

Enfin un guide pour y voir pour clair !
Mais alors comment faire un choix sans être un expert sur le sujet ? Pour vous aider, le Syndicat de l’éclairage a mis au point un guide pratique afin de permettre à chacun de choisir un driver LED adapté à ses besoins.

Cette plaquette passe au crible tout ce que vous devez savoir pour un choix avisé :
– Les meilleures performances en fonction des types et modèles
– Quel driver pour quel environnement ?
– Les éléments perturbateurs
– Comment optimiser leur durée de vie ?
– Comprendre les sigles associés
– Les bonnes références normatives et réglementaires
– Focus sur la connectivité et l’interopérabilité
– Les conditions d’installation optimales
– Confort visuel, notamment le flicker

Mais au fait, pourquoi le driver LED est-il vraiment essentiel ?
Pour répondre à cette question, il faut d’abord refaire un point sur le fonctionnement des LED. Elles sont alimentées avec du courant continu, constant. Or les installations les plus courantes utilisent souvent un courant alternatif. Conséquence, le driver a le rôle indispensable de convertisseur. Il est d’ailleurs toujours situé entre l’alimentation secteur et la source de lumière.

Si sa présence est essentielle, le driver doit surtout être approprié à son environnement. Dans le cas contraire, la LED peut surchauffer ou devenir incontrôlable, entraînant surconsommation électrique, lumière vacillante, de mauvaise qualité, et dans le pire des cas une panne irréparable.

Le driver LED est donc la pièce maîtresse d’un dispositif fiable à la durée de vie optimale. Parce que vous ne voulez pas choisir un driver qui rendra l’âme après 3 ans, quand votre luminaire, lui, pourrait briller encore de très longues années, lisez ce guide pour être bien éclairé !

Télécharger le guide, cliquez ici.

En savoir plus : www.syndicat-eclairage.com

Source : commstrat.fr

Copyright 2013 - Magazine des professionnels de la Filière Électrique - Électro magazine