L’électrique se place au coeur de transformations majeures des transports pour la définition d’une nouvelle mobilité. Des transformations qui sont dictées par des enjeux de société comme la demande de transports durables en accord avec les défis climatiques, ou l’amélioration et l’adaptation des réseaux pour satisfaire à la demande... Mais aussi par les défis liés au développement économique (pour les entreprises), à l’attractivité, la santé publique, l’aménagement du territoire...

Face à cette évolution, chaque mode de transport se heurte à ses propres limites ou à d’indispensables mutations. Le ferroviaire est confronté à l'ouverture à la concurrence, à la décarbonation des flottes, aux besoins de performances et de fiabilité du réseau et du matériel roulant, sans compter l’optimisation énergétique pour renforcer sa compétitivité. Le transport urbain va vivre sa mutation vers le tout électrique, notamment pour les flottes de bus. Enfin le transport maritime doit évoluer vers des solutions plus propres, aussi bien pour les systèmes de propulsion que pour l’alimentation des navires lors des escales dans les ports.

Des solutions sur l’ensemble de la chaine
En réponse, l’électrique permet d’assurer une mobilité propre, efficiente et connectée à son écosystème. Mais les solutions technologiques sont multiples : elles nécessitent une vision systémique, incluant les équipements embarqués, les infrastructures associées, l’adéquation avec les réseaux électriques existants, les problématiques de maintenance, les architecture de télécommunication et les logiciels pour faire dialoguer les solutions. "From the grid to the wheel", et "From physical to digital", c’est le positionnement d’ABB dans ce domaine. ABB possède toutes les briques technologiques nécessaires pour répondre à l’ensemble des enjeux de la mobilité électrique durable. Pour le transport urbain et les bus électriques, le nouveau concept de Smart Dépôt d’ABB assure la recharge et la gestion des flottes.
Concernant le ferroviaire, il s’agit d’électrification du réseau, mais aussi des éléments embarqués de la chaine de traction. Et pour le maritime, de systèmes de propulsion, de conversion de l’énergie, ou de connexion à quai. Enfin, de façon plus prospective, le groupe est également prêt pour de nouveaux enjeux, comme l’émergence de l’hydrogène.

En avoir plus : new.abb.com

Source : www.infocom-industrie.fr

Copyright 2013 - Magazine des professionnels de la Filière Électrique - Électro magazine