CA group 250
C.A 1954 - Caméra thermique DiaCAm2

 

CA1954 1ptUn concentré d’atouts dans la dernière caméra thermique Chauvin Arnoux® 100% française
C.A 1954 DiaCAm2

Après le succès de la caméra thermique C.A 1950, Chauvin Arnoux commercialise sa dernière née, la DiaCAm2 C.A 1954, avec encore plus d’atouts. Elle conserve l’ergonomie spécialement étudiée pour une prise en main optimum avec accès direct aux fonctions d’une main, le démarrage en à peine 3 secondes et une autonomie exceptionnelle en continu de 9h. Elle concentre cependant de nombreux atouts supplémentaires.

Concentré d’intelligence !
La C.A 1954 DiaCAm2 est parfaitement équilibrée, posée ou en main. L’affichage sur un large écran de 2,8 pouces à la luminosité qui se règle automatiquement assure un confort de lecture. Le champ de vision est de 38° x 28° avec focus free. L’objectif est protégé par un volet coulissant intégré dans l’appareil qui évite toutes pertes et gènes. Des aides contextuelles guident pas à pas l’utilisateur et limitent ainsi les risques d’erreurs. Particulièrement robuste et IP54, la caméra supporte la chute à 2 mètres de hauteur (tests réalisés en laboratoire).

Concentré de mesure !
Communicante, la caméra C.A1954 récupère via Bluethooth en simultanée les mesures issues d'autres instruments tels pinces de courant, multimètres, thermomètres, thermohygromètres… L'utilisateur peut ainsi associer les thermogrammes de la caméra aux données de mesure réalisées simultanément avec d'autres appareils de mesure. sont ainsi concernés par exemple :
- le point de rosée,
- l’humidité,
- la température ambiante,
- le courant…

La table d’émissivité embarquée se complète à volonté. Il est possible de renommer les images et thermogrammes par site, et d’enregistrer des commentaires vocaux pour faciliter le suivi. La C.A 1954 dispose d’une capacité mémoire de près de 4 000 images sur carte μSD amovible de 2 Go fournie. Carte aisément remplaçable par une carte de 32 Go.

Concentré d’applications !
La C.A 1954 convient à toutes les applications du bâtiment, de la maintenance électrique et mécanique :
- audits thermiques,
- recherche de défauts (ponts thermiques, infiltrations, présence d’humidité),
- maintenance électrique : détection de contacts défaillants, de déséquilibres…
- entretiens mécaniques : détection de points d’usure, de surchauffe moteur, de problème de lubrification…

En maintenance industrielle, l’association de thermogrammes & d’intensités permet de connaître le niveau de charge au moment de la mesure et facilite l’identification et la criticité du défaut.

CA1954 2ptPour le bâtiment, l’isotherme couplé à la valeur du point de rosée détecte les zones à risque de moisissure.
L’enregistrement et la mise en mémoire des configurations selon les applications (bâtiment, armoire électrique…) est possible et apporte un gain de temps supplémentaire. Le logiciel CAmReport®, fourni gratuitement, permet la création de rapports automatiques exportables au format word ou pdf. L’édition et l’archivage sont ainsi simplifiés. Prête à l’emploi, la C.A 1954 est livrée en mallette durcie avec tous ses accessoires, dont l’oreillette bluetooth. Eco-Conception, elle répond aux respects de l’environnement et recyclage de pièces détachées.

Caractéristiques techniques
• Détecteur 160 x 120 de type microbolomètre UFPA, 8 ~14 μm
• NETD : 0,08 °C
• IFOV (résolution spatiale) 4,1 mrad
• Plage de température -20°C à 250°C
• Mode de visualisation : image thermique, image réelle avec compensation automatique de parallaxe. Fusion d’image disponible via le logiciel PC
• Outils de mesure : 1 curseur manuel + 1 détection automatique + Min Max Moy sur aire ajustable + Profil température + Isotherme avec récupération du point de rosée via BlueTooth
• Paramètres réglables : émissivité, température d’environnement, distance, humidité relative
• Mémoire Sur carte micro SD 2 Go (environ 4000 images) Amovible jusque 32 Go
• Indice de protection IP 54
• Masse / Dimensions 700g avec accumulateurs / 225x125x83

En savoir plus : www.chauvin-arnoux.fr

Copyright 2013 - Magazine des professionnels de la Filière Électrique - Électro magazine