Le nouveau concept électriqueLe nouveau concept électrique

Valeur ajoutée et dynamisme pour la filière
Que de changements s’opèrent dans la filière ! Les fabricants sont là pour nous le rappeler. Bien sûr, les lois de l’électricité restent les mêmes, mais pour le reste l’installation électrique évolue à grands pas. Pour cela, l’optimisation est peut-être le maître mot. Optimiser les coûts de production grâce aux capacités d’innovation, optimiser la performance énergétique.


Celle des équipements eux-mêmes, et celle des bâtiments, en introduisant des automatismes de commande. Optimiser le confort, la sécurité et l’accessibilité, grâce à des équipements mieux adaptés et à des automatismes bien intégrés au sein du bâtiment. Optimiser le cycle de vie et le choix des matériaux en vue d’un recyclage facilité… Voilà autant de vecteurs de progrès, signes d’une dynamique de la filière, malgré des marchés relativement stables voire en décroissance pour certains.
C’est un fait, l’approche technique et technologique des équipements revêt aujourd’hui un caractère capital. Car optimiser une installation, un bâtiment, ne laisse plus de place au hasard. Les choix doivent être précisément adaptés aux besoins. L’époque du sur-dimensionnement et de “l’à peu près“ est révolue. Cette tendance explique aussi l’avènement de l’offreur d’équipements en tant que spécialiste. En effet, de nombreux fabricants prennent (ou reprennent) pour la plupart une casquette de spécialiste. Une façon d’affirmer la maîtrise de leur domaine, proposer des produits à valeur ajoutée face au règne du moins-disant et d’aller plus loin vers les services : pré-études, études, aide à l’installation, reprise en fin de vie… Dans ce registre, apparaissent même les premières offres de location !
D’une façon générale, les industriels qui s’expriment ici mettent en avant l’écoute du marché, leur capacité d’innovation et surtout la réactivité avec laquelle ils suivent l’évolution des besoins. A cela s’ajoute une large tendance à déployer des forces de prescription qui visent à atteindre les décideurs en amont des projets. Car optimiser une installation en utilisant des solutions relativement techniques, des automatismes… dans un contexte où la communication entre équipements se généralise, demande une part importante de réflexion. Même une lampe ou un interrupteur ne sont plus des produits banalisés pour le maître d’ouvrage qui a saisi les enjeux du bâtiment, les enjeux du nouveau concept électrique. 


Michel LAURENT
Rédacteur en chef d’Électro magazine

Feuilleter le Hors-Série N°3 - Décembre 2014

Copyright 2013 - Magazine des professionnels de la Filière Électrique - Électro magazine