Produits et Vidéos
Knipex ErgoStrip : outils trois en un
Hager - Passerelle IoT TJA 560.
HellermannTyton - FlexTack : embase adhésive souple
Bosch Security - MIC IP starlight 7000i
Würth : le système Starlock, …

Promotelec - Chèque énergie : vers une généralisation en 2018Depuis 2016, en phase d’expérimentation dans quatre départements en France, le chèque énergie doit être généralisé cette année à l’ensemble du territoire. Seront alors concernés 4 millions de ménages par cette aide qui vise à soutenir financièrement les plus précaires dans le règlement de leurs factures énergétiques ou dans leur projet de rénovation.

Succès pour la phase test
Créé en 2015 par la loi de transition énergétique, le chèque énergie fait partie des mesures du gouvernement pour lutter contre la précarité énergétique, un fléau qui touche près de 5 millions de ménages en France, d’après l’ONPE (L’Observatoire de la précarité énergétique).
Le 18 décembre, le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a présenté le bilan de l’expérimentation du chèque énergie menée dans les départements des Côtes d’Armor, de l'Ardèche, de l'Aveyron et du Pas-de-Calais de 2016 à 2017.
Le bilan est positif puisque sur les 170 000 chèques distribués, 79 % d’entre eux ont été utilisés dès la première année, soit 135 000 ménages bénéficiaires, dont 70 % sont en situation de grande précarité. Le rapport d’expérimentation précise également que 93 % des bénéficiaires ont indiqué n’avoir rencontré aucune difficulté pour profiter de ce dispositif.
Pour le gouvernement, cette étape est concluante et ouvre la voie à une généralisation du dispositif à toute la France dès 2018, supplantant les tarifs sociaux de l’énergie qui disparaîtront au 31 décembre 2017. Le Ministère de la Transition écologique et solidaire estime à 4 millions le nombre potentiel de ménages qui pourront dès lors recevoir cette aide.

Fin des tarifs sociaux de l’énergie
Avant le lancement du chèque énergie, le gouvernement a mis en place le « tarif de première nécessité électricité » ainsi que le « tarif spécial de solidarité gaz naturel », permettant aux plus modestes de bénéficier d’une réduction du coût de l’énergie.
A compter du 1er janvier 2018, les ménages éligibles aux tarifs sociaux de l’énergie pourront profiter du chèque énergie.


Quels objectifs pour 2018 ?
Afin de transformer l’essai et de continuer sur les bons résultats de l’expérimentation, l’État précise plusieurs objectifs dans son communiqué :
–> renforcer l’information des bénéficiaires sur les modalités d’utilisation du chèque énergie, en association étroite avec les relais sociaux ;
–> poursuivre la simplification de l’usage du chèque, notamment par son usage en ligne, tout en permettant un usage papier du chèque pour les bénéficiaires qui le souhaitent ;
–> revaloriser le montant du chèque de 50 € en moyenne en 2019, pour être porté à un montant moyen de 200€ par ménage et par an ;
–> renforcer l’information sur la possibilité d’utiliser le chèque énergie pour des travaux de rénovation.

Le Chèque énergie en pratique
Le chèque énergie est attribué en fonction du revenu fiscal de référence et de la taille du foyer, avec un montant progressif selon les plafonds.
Il est généralement versé au printemps et reste valable tout au long de l’année civile de son émission, ce jusqu’au 31 mars de l’année suivante. Il reste majoritairement utilisé pour participer au règlement de factures de tout type d’énergie (9 ménages sur 10). Cependant, il peut tout aussi bien servir pour financer des travaux de rénovation énergétique. Dans ce cas, il faut que le professionnel qui intervient pour réaliser les travaux soit certifié « RGE » (reconnu garant de l’environnement).
Son montant oscille entre 48 euros et 227 euros, valeur maximale du chèque.


En savoir plus : www.promotelec.com

Copyright 2013 - Magazine des professionnels de la Filière Électrique - Électro magazine