Produits et Vidéos
Knipex ErgoStrip : outils trois en un
Hager - Passerelle IoT TJA 560.
HellermannTyton - FlexTack : embase adhésive souple
Bosch Security - MIC IP starlight 7000i
Würth : le système Starlock, …

Netseenergy : concilier le confort et les économies d’énergie… …dans les bâtiments tertiaires

Les prérogatives visant à réaliser des économies d’énergie, ainsi que la mise en place de moyens innovants pour y parvenir, ne doivent pas se faire à l’encontre du confort des occupants des bâtiments tertiaires. Les deux sont compatibles et doivent le rester pour une transition énergétique efficace. Les outils de l’efficacité énergétique ont été conçus et évoluent dans cet objectif.

Les besoins des occupants des bâtiments
Dans les bureaux, qu’ils soient ou non en open space, ou encore dans les lieux accueillant du public, le besoin de confort est un critère déterminant pour le bien-être général des occupants et, par conséquent, pour la productivité des collaborateurs. Rogner sur l’un ou l’autre n’est plus envisageable. Pour cette raison, les innovations concrètes générées par l’efficacité énergétique se déterminent sur ces deux tableaux.
L’Observatoire de l’Immobilier Durable (OID) l’a rappelé dans son dernier baromètre en 2016 : le confort et le bien-être au travail font partie des préoccupations les plus importantes des salariés.
Ainsi, lumière, température et bruit sont les trois critères qui déterminent pour eux la notion de confort.
Ce rapport rappelle aussi que les envies des plus jeunes pour améliorer leur vie au travail semblent plus proches des soucis environnementaux, comme la qualité de l’air qu’ils respirent et l’utilisation de l’énergie. Les nouvelles générations sont donc en première ligne pour une évolution favorable.

L’éclairage à la traîne dans les bâtiments tertiaires
Cependant, ce n’est pas pour autant qu’aujourd’hui le confort dans les bâtiments tertiaires est synonyme d’une utilisation intensive de l’énergie. C’est ainsi qu’en octobre 2017, le Centre d’études et de recherches économiques sur l’énergie (CEREN) publiait, pour le compte de l’ADEME, des résultats étonnants qui vont à l’encontre de toutes les innovations en matière d’éclairage basse consommation.
Ceux-ci montrent en effet que, encore à l’heure actuelle, les bâtiments du secteur tertiaire utilisent des éclairages à la fois gourmands en énergie, pour près de la moitié d’entre eux, et mal adaptés aux usages : le plus souvent, ils n’éclairent pas assez. Autrement dit, ils sont à la fois énergivores et inconfortables, soit exactement l’inverse de la définition de la transition énergétique.

Les solutions qui permettent le confort et les économies d’énergie
Garantir à la fois le confort et une consommation raisonnée de l’énergie sont donc les deux objectifs de l’efficacité énergétique. Et l’un ne va pas sans l’autre.
Pour parvenir à créer une synergie entre ces deux perspectives, la mise en place de solutions après un audit aurait dû devenir obligatoire, en tout cas pour une partie des bâtiments les plus grands et avec le plus grand nombre de salariés. Pour autant, la loi du 17 août 2015, relative à la transition énergétique pour la croissance verte, fixe des objectifs sur les 15 et 30 prochaines années. Telle une boîte à outils, elle offre un cadre en ce sens, à la fois pour la rénovation des bâtiments existants et pour les nouvelles constructions.
Ces bâtiments, par leur diversité, passant du public au privé, de la petite à la grosse structure, génèrent en effet une très grande partie de la consommation nationale. La consommation d’énergie du secteur tertiaire concerne presque aux deux tiers la consommation d’électricité : ce qui comprend l’éclairage, le chauffage, la climatisation, et bien sûr tous les besoins quotidiens en informatique et bureautique.
Parce qu’il permet de réaliser des économies rapidement et à long terme, la mise en place d’un système intelligent de management de l’énergie garantit un retour sur investissement dans un délai court. Par sa capacité à contrôler en permanence la consommation, il régule et anticipe, il détecte aussi les mauvais usages et alerte sur les gâchis. Tout comme il adapte l’éclairage, le chauffage ou la climatisation en fonction de la présence.
Les bâtiments du secteur tertiaire, quel que soit leur domaine, ont donc tout intérêt à engager ou à poursuivre l’installation d’un système intelligent de management de l’énergie.


Netseenergy livre blanc ptQuand efficacité énergétique rime avec ROI !
Téléchargez votre guide complet pour bénéficier des conseils pratiques et d’experts pour maîtriser les coûts liés à votre démarche énergétique
Ce que vous trouverez dans ce livre blanc
• L’actualité réglementaire de l’efficacité énergétique
• Un œil d’expert de l’institut I4CE (Institute For Climate Economics)
• Des conseils concrets à suivre une démarche efficace
• Le temps réel, pour éviter le gaspillage !
• La valorisation de vos bâtiments, quel enjeu ?
• Le rôle central de la DATA pour faire des gains de temps et d’argent
Cliquez sur le lien pour accéder à la page du livre blanc : si.netseenergy.fr/efficacite-energetique-rime-roi

En savoir plus : http://si.netseenergy.fr

Copyright 2013 - Magazine des professionnels de la Filière Électrique - Électro magazine